jeudi, octobre 28, 2004

Pour une fois que je suis l’auteur de ce qui va vous faire mourir de rire…

Seconde partie de nuit, retour de patrouille…
Rentrés depuis à peine 5 minutes, le téléphone sonne déjà…

« C’est le COG, gendarme C, il faudrait vous porter dans la rue derrière chez vous, y’a une personne âgée qui dit qu’il y a des rôdeurs autour de son habitation, ils parlent et tapent au volets… »

Hasard, toujours ce gendarme « chat noir », chaque fois nous avons le droit à des inters rocambolesques… Enfin bref, repartons…

Sur site rien trouvé malgré une progression / reconnaissance à pied, en silence et sans lumière.
Sur le retour, à 100 mètres de moi sur ma droite, près d’entrepôts je distingue une petit lumière avec ma torche… On dirait une toute petit « maglite … »

En voilà un !!! Tout éteint par intermittence, je courre en direction du faisceau de lumière…
J’entends des bruits dans les broussailles avoisinantes, j’allume, toujours ce faible faisceau de lumière, il fuit à bonne vitesse…
Arme en main, je poursuis toujours…
« Halte gendarmerie… »
Termes répétés à plusieurs reprises mais rien n’y fait lorsque…

Soudain le fuyard s’arrête, et là, je ne distingue plus ce qui me semblait être un faisceau de lumière mais deux…
Je tente de me rapprocher, à environ 20 mètres, avec ma torche je découvre…

Un renard…

La fameuse lumière provenait du reflet dans le fond des yeux…
Euhhh… Je mets quoi dans le compte rendu d’intervention ? Poursuite du petit renard dans les fourrés ? ptdr…

Le radiesthésiste…

Enquête judiciaire externe avec l’ancien de la brigade de B… Ca promet…
Commune de G.
Notre ancien doit voir une personne au sujet du vol d’une citerne de 3000 litres sur une remorque agricole dans une pâture…

Le gendarme : « Ah ben moi j’l’ai dit, quand j’étais à V là aussi on en volait des citernes comme ça… J’suis sûr que c’est un particulier qui l’a volée et qui l’a mis sous un chéneau pour récupérer l’eau de pluie pour son jardin… »

La victime : « Oui et alors qu’est ce qu’on peut faire ? »

Le gendarme : « Ben ce n’est pas la peine de déposer une plainte, on ne la retrouvera pas dans une premier temps… Le mieux c’est d’aller voir le radiesthésiste à VA, avec son pendule il va la retrouver… Ensuite vous revenez nous voir pour déposer plainte, si c’est chez nous on ira trouver l’auteur sinon l’enquête sera poursuivie par la brigade compétente… Quand j’étais à V on faisait toujours comme ça. Les gens allaient souvent sur nos conseils voir le radiesthésiste… »

No comment et pour le PV de synthèse, je fais comment pour la saisine ? mdr…

« Nous soussignés gendarme D R affecté à la compagnie d’E, en résidence à B, agissant en uniforme et conformément aux ordres reçus de nos chefs, sous le contrôle de l’adjudant D O, OPJ, commandant de la communauté de brigade de X / B, en résidence à B… »

Fermez le ban, repos, c’est long hein ? Et pourtant presque le reflet de ce que cet ancien met encore dans ces procédures…

PREAMBULE.
« Nous gendarme D R, procédons ce jour à l’audition de x qui se présente à notre unité le xx/xx/xxxx à xxhxx et nous rapporte les faits suivants pour lesquels il dépose plainte contre auteur inconnu. L’intéressé nous déclare s’est fait voler une citerne qu’il a retrouvée sur nos conseil par l’intermédiaire d’un radiesthésiste… »

Gendarmerie Nationale, osez un métier différent…
Eh m’sieur, vous rédigez toujours vos procédures comme ça ? Vous écrivez encore à la plume avec les précis de français de 1914 ? ptdr…

L’alcool permet il d’être toujours lucide quelque en soit le taux ?

Matinée en surveillance générale à la brigade de B.
Je suis de service avec la jeune GAV…
Devant l’insouciance de certains, il faut sévir, police route…

Place C à B, une supercinq qui semble bien vieille arrive, le décide de la contrôler, ça sent le défaut de contrôle technique ou autre.

« Bonjour monsieur, Gendarmerie Nationale, contrôle police route, veuillez me présenter les documents… bla bla bla… »

Tout est correct, même la petite fille âgée d’environ 3 ans est attachée dans son siège à l’arrière…
Dépistage alcoolémie…
Arf, pas bon, pas bon du tout, l’éthylotest vire en quelques secondes…

« Qu’avez-vous consommé comme alcool ce matin monsieur, à quelle heure ? »

« Ben rien du tout, juste hier soir, j’ai bu deux verres de vin… »

« Avez-vous vu comment le réactif a viré ? »

« Ben oui mais je ne sais pas vous expliquer… »

Immobilisation du véhicule et direction la brigade pour vérification du taux…
1gr08, petit résultat mais bon, je reste intransigeant avec l’alcool…
Notification du taux et placement en dégrisement en chambre de sûreté…
Fouille, RAS
« Rentrez ici monsieur, vous allez vous reposez un peu… »
Lorsque… Mort de rire le gars me sort au moment de verrouiller la porte…

« Pas la peine de fermer, je ne vais pas me sauver… »

« Chut, si je vous laisse ici c’est que c’est réglementaire, sinon je vous aurais dit de rester dans le bureau… »

« Ben oui, mais ne vous inquiétez pas, je suis sérieux, je ne vais pas m’enfuir… »

Moralité, même avec un tel taux, pas la peine de discuter lol, quelques heures plus tard, le gars ne se rappelait de rien…

jeudi, octobre 14, 2004

Petit soucis mécaniques couplés à l'humour d'une célèbre marque automobile française...
Fin de journée pour notre patrouille... Soudain au loin, se profile un véhicule satationné sur la chaussée sur un passage piéton... Il faut savoir être tolérant, juste une grosse réprimande...
Mission accomplie nos deux gendarmes remontent dans le véhicule pour quitter ce stationnement pas très "catholique" et regagner la brigade...
Comble de l'ironie, le démareur tourne, mais rien, c'est la panne d'origine inconnue...
Dépanneur, remorquage jusqu'à la brigade après deux heures d'attente...
Le lendemain, contact établi par téléphone pour dépannage, c'est un numéro national, le top arrive...
Centre de dépannage: "Alors il s'agit d'un txxxx, immatriculé 123456... Ok, de quelle couleur est il? Bleu ou blanc?
No comment, paraît que la gendarmerie dispose de véhicules bleus ou blancs avec comme sérigraphie... POLICE... n'est ce pas?
Euh... Monsieur l'agent, c'est quoi la différence entre police et gendarmerie?

vendredi, juillet 30, 2004

Le retour des gendarmes de SAINT TROPEZ... Contrôle coordonné suite et fin...
 
La séance soporifique touche à sa fin, mise en application pour notre jeune Gendarme Adjoint Volontaire...
 
Un véhicule approche... Signaux... Ca commence mal, la jeune fait déjà signe au véhicule de serrer sur sa droite. Le conducteur ralentit et execute les ordres donnés...
 
GD E.: Je ne pense pas t'avoir instruit de la sorte alors action, gère ta situation...
 
Le véhicule s'ébranle et approche... Pour finir, il stoppe à hauteur de la jeune collègue...
Et là un fou rire me vient immédiatement lorsque...
 
Postillon (coiffe des personnels féminins...) enfoncé jusqu'aux oreilles, heureusement que les oreilles sont là pour retenir l'objet... Lampe torche dans la main droite, droite comme un piquet, avec un sursaut d'autorité la fille glisse son annonce: "Gendarmerie nationale... bla bla bla..." sauf que...
 
La formation de ces jeunes recrues se contente de quelques mois, ce qui n'excuse pas le fait que lorsqu'un militaire salue, il s'arrange pour tenir ce qu'il a dans la bonne main afin de ne pas saluer DE LA MAIN GAUCHE....

Lorsque la réalité dépasse la pédagogie...

Contrôle coordonné nocturne... 6 gendarmes et gradés de la communauté de brigades de X sont mobilisés...

Equipements au top, chasubles et bandeaux de képis rétroréfléchissant, gillet pare balle, lampe avec embouts de couleurs, fusil à pompe...

Gendarme E. vous vous occuperez ce soir de la formation de votre nouvelle collègue. C'est une première pour elle, je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose par manque de pratique... Reçu mon Adjudant...

Je sors tous mes talents de pédagogues dans un courss, magistral, suivi d'une métohode démonstrative... Mise en application du positionnement sur la chaussée...

Un véhicule approche, je me place sur la chaussée prêt à me mettre à l'abri en cas d'incident si le conducteur me fonce dessus ou encore ne me voit pas...

La camionnette arrive à très grande vitesse, les signaux reglementaires lumineux et ma présence ne semblent pas interepeler le conducteur... Soudain le véhicule ralenti et stoppe 30 mètres après m'avoir dépassé...

"Bonsoir Mademoiselle, Gendarmerie Nationale, contrôle coordonné sur réquisition du Procureur de la République, veuillez nous présenter les documents afférent à la mise en circulation et la conduite de votre véhicule... " Tout est bon... Dépistage alcoolémie: RAS... "Veuillez descendre de votre véhicule et nous donner accès à l'arrière de votre camionnette pour vérifications... " RAS...

"Au fait Mademoiselle, avez vous des problèmes de vue? Il y a quelques instants je vous demandais de vous arrêter à un endroit bien précis pour ne pas gêner la circulation et vous avez délibérément continué..."

"Je ne sais pas quoi vous répondre, mon père est commissaire de police à E. et il m'a toujours dit qu'il falalit s'arrêter auniveau du véhicule de la gendarmerie ou de police..."

Humour on: " Donc si notre véhicule était stationné au beau milieu du rond point, vous vous seriez stationné également à coté?"

Réponse déroutante: "Oui..."

Sans commentaire... Notre belle région serait elle peuplée de gens un peu limités? Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué pour demander à un véhicule de stopper... Humour off.


Quand l'armée de l'air maitrise les cieux...
 
Chargé d'accueil, madame B. se présente et dépose une plainte pour utilisation fraduleuse de sa carte bancaire oubliée dans un distributeur automatique de billets...
Je mets la personne à l'aise, nous parlons de tout et rien, la victime semble déjà assez perturbée lorsque...
 
Madame B: Oui, et puis je suis très en colère, je voudrais également déposer une plainte à l'encontre de la base aérienne de L.
Pour explication, elle aussi doit savoir que je ne suis pas originaire d'ici, tout le monde m'en veut. Vous ne savez pas quoi hein monsieur le Gendarme?
Eh bien, les avions à réaction, ils font exprès de passer juste au dessus de chez moi.
Je le sais, j'ai regardé. Je sors de chez moi et je regarde toujours dès que je les entends. Ce n'est pas au dessus de la maison des autres qu'ils passent, c'est au dessus de la mienne, j'en suis sûre. Ils pourraient tout de même passer ailleurs... Je connais quelqu'un qui est militaire là bas, je suis sûre que c'est lui qui leur dit de passer juste au dessus de chez moi.
 
Ah la la, à quand le code aérien pout tous ces fous du manche à balai dans leurs drôles de machines? Difficile cependant de mettre une signalisation en place avec des sens uniques et autres sens  interdits...

La suspension de permis.
 
Arrive ce qu'il devait arriver tôt ou tard, un de nos chers habitués est contrôlé positif au volant de son véhicule.
Verification du taux d'alcoolémie à la brigade, supérieur au taux légal donc dégrisement.
Quelques heures plus tard l'intéressé retrouve ses esprits et s'explique sur les faits.
 
Rétention de permis de conduite, immobilisation du véhicule, notre bonhomme est bon pour rentrer chez lui à pied.
 
Dans le délai légal la préfecture de notre département prend une décision administrative de suspension de permis de conduire avant passage au tribunal correctionnel...
La mesure est notifiée à l'auteur...
 
Et qu'arrive t il donc?
 
Je vous le donne dans le mil, le lendemain de la suspension notre homme contacte notre unité et nous pose la question suivante:
"Voilà, j'ai mon permis de conduire suspendu pour conduite sous l'empire d'un état alcoolique mais je voudrais aller faire mes courses... Si quelqu'un d'autre conduit ma voiture, est ce que j'ai le droit d'être passager?"
 
Sans commentaire... Il est bien évident que toutes les connaissances et autre famille de ce monsieur ne doivent en aucun cas conduire et tiens j'aurais même du lui répondre que son employeur était aussi visé par la mesure de suspension... Humour off.
 
 

lundi, juillet 12, 2004

Dure nuit pour notre PAM (Premier A Marcher pour ceux qui ne connaissent pas. Il s'agit de l'élément de première intervention en cas de besoin). Comment se vêtir et partir au quart de tour en pleine nuit? Leçon numéro 01...

L'automne arrive à grands pas, chemisette le jour, mais frisquet pour la nuit, le pull reste à portée de main...

Et la notre bon CB qui pète une pile...

CB: E, arrêtez votre cirque mettez moi le pull, ça caille, nous partons sur une recherche de malfaiteurs suite à un vol à main armée, il y en a pour un bout de temps...

GD E: Reçu mon Adjudant...

Soudainement, le COG nous contacte par radio et nous communique une info, il faut prendre des notes...
Bien pratiques les pulls gendarmerie, petite poche à stylos sur l'extérieur de l'humérus gauche...
Notre bon CB cherche désespérément, il ne trouve pas, lorsque soudainement plié de rire je constate que depuis notre départ son pull est à l'envers, devant derrière... Pourtant j'avais bien remarqué qu'il manquait l'écusson de la légion, mais je pensais à un oubli... Vive le bon petit lit douillet...

La mémoire, c'est l'avenir du passé... (Paul VALERY).

Liaison à la poste pour le courrier...

Un homme est au guichet il fait un retrait, j'attends mon tour. Les locaux sont bondés...
Madame M de V arrive. cette dernière est bien connue de nos services pour ces absences d'esprit et autres histoires rocambolesques entre autres paranoïas...

L'homme sort et croise madame M qui le reconnaît...

Madame M: Bonjour Y, tu ne me reconnais pas c'est la Gisèle de V, je tenais la discothèque près de l'étang...

Monsieur Y: Bonjour euh... Non, pas de souvenirs...

Madame M: Mais si, je suis sûre, vous êtes monsieur Y, J de votre prénom...

Monsieur Y: Oui, en effet, mais franchement je n'ai pas le souvenir de vous avoir croisée...

Madame M: Mais si, c'est vous qui alliez saut.. la J derrière les arbres dans les bois. Je me rapelle bien, je vous ai souvent vu, c'était quelque chose...

Sans commentaires... Toutes les personnes présentes étaient pliées de rire, idem pour moi, je n'ai pas résisté... Quant au pauvre homme, il est parti sans mot dire, rouge de honte...

La grande évasion du chien...

Chargé d'accueil... Tiens comme c'est étrange, ça faisait longtemps.

Appel téléphonique, madame X de F nous contacte et nous dit que son fils est le propriétaire d'un chien de type golden, ce dernier est dans un parc cloturé par une clôture électrique.

Jusque là pas de soucis, alors que me veut cette brave femme?

Madame X: Eh ben, mon fils a déjà eu une contravention car le chien se sauvait toujours sur la route. Ca remonte à un an environ, 150 euros d'amende...
Et aujourd'hui ça recommence plus de chien, pourtant la clôture fait presque 80 cm de haut avec un bouble conducteur...
Mon appel est juste une information, mais si on vient mettre un PV à mon fils une nouvelle fois, je dépose une plainte pour dégradation de clôture...

Aîe, aîe, aïe... Une plainte pour un piquet couché par un coup de hanche d'un chien qui ne cherche qu'une chose, se promener dans les bois ou alors en se sauvant en sautant par dessus les fils...
Arf, ce cinéma, la grande évasion ou alors les jeux olympiques, ce brave toutou prépare peut être ATHENES...

samedi, juillet 10, 2004

Le garde champêtre contrôleur technique...

Brigade de X toujours dans notre bon département verdoyant...
Le téléphone sonne...

GD: Gendarmerie de X, gendarme Y, à qui ai je l'honneur?

Monsieur Z: Bonjour monsieur, je voudrais venir vous voir avec mon véhicule et sa remorque, je voudrais déposer une plainte à l'encontre du garde champêtre.

GD: Pouvez vous m'en dire plus monsieur, que se passe t il?

Monsieur Z: En fait je suis allé avec ma voiture et ma remorque jeter des branchages à la déchetterie. Et là, quel ne fut pas mon étonnement, le garde champêtre a refusé mon chargement. Il a dit que mes roues de remorque étaient trop petites.

GD: Qu'est ce que c'est que cette histoire? Comment est votre remorque? De fabrication artisanale? Avez vous changé les roues?

Monsieur Z: Non pas du tout, c'est une remorque homologuée, je l'ai depuis 4 ou 5 ans, elle est de marque "E". J'ai la plaque d'immatriculation de ma voiture, des feux, le cable de sécurité et tout le toutim.
Pour tout vous dire, devant le refus du garde champêtre, je suis allé voir un contrôleur technique, il m'a dit que mes pneus étaient à la bonne taille, il m'a même donné un dépliant sur les pneus MICH....
Ne sachant pas quoi faire et devant le refus du garde je veux déposer plainte.

GD: Et pourquoi voulez vous faire cela? Quel en est le motif?

Monsieur Z: Ben c'est simple: usurpation de titre. Le garde champêtre n'est pas contrôleur technique...

vendredi, juillet 09, 2004

S'il m'était donné de porter des bottes munies de fers...

Ouf, après de nombreux jours seul au bureau, enfin un collègue et un service externe... Police route dans le cadre d'une OSR (Opération de Sécurité Routière pour les non initiés).

Après midi tranquille, peu d'infractions, l'effet Sarko aurait il calmé les ardeurs de certains?

Je contrôle un dernier véhciule avant notre fin de service...

Signaux réglementaires... La voiture stoppe... La vitre se baisse...

Bonjour Madame, contrôle police route. Veuillez couper le contact de votre véhciule et serrer le frein à main.
Vous voudrez bien me présenter les documents afférent à la conduite et la mise en circulation de votre véhicule.
Votre permis de conduire, votre attestation d'assurance et votre certificat d'immatriculation...

La jeune femme d'environ 25 ans s'execute et me tend le permis de conduire et la carte verte d'assurance... Elle semble perturbée...
Se tournant vers celui qui devait être son mari, elle lui dit tout doucement: "je crois qu'on va avoir un PV, j'ai donné ce que le gendarme m'a demandé. Mais c'est quoi le certificat d'immatriculation? Le garagiste ne nous l'a pas donné quand nous sommes allés chercher cette voiture neuve hier...

Presque tremblante la jeune femme se tourne dans ma direction et me demande à combien se monte l'amende...

J'explique à cette personne que le certificat d'imamtriculation n'est autre que la "carte grise." avec un ouf de soulagement mais encore toute tremblante la jeune femme me dit: "j'ai eu peur, vous savez il ne vous manque plus que les grandes bottes comme les motards et là je crois que je me serais mise à pleurer... Ils me font si peurs avec leurs fers..."

La pauvre, si elle savait que ses paroles pourraient devenir réalité d'ici peu, enfin avec un peu de chance mais surtout du travail...

jeudi, juillet 08, 2004

Mécanicien quand tu nous tiens...

Chargé d'accueil...
(Tiens une proposition à soumettre à mon CCB, ce personnel devrait porter un brassard comme le sous officier de "semaine" chez les "kakis", déjà 5 jours consécutifs pour ma pomme...)

Madame X: Bonjour monsieur, je voudrais déposer plainte.

J'adore ça quand ça commence comme ça... Pas d'explications, les premiers mots qui veinnent sont "Je veux déposer plainte..." Un petit effort, concentration, je prends sur moi, je pense à la chartre d'accueil...

GD: Bonjour madame, pouvez vous me relater les faits pour lesquels vous déclarez être victime d'un préjudice?

Madame X: Oui, en fait, voilà, on m'a volé un écrou de sécurité sur la roue arrière droite de la voiture.

(Dans mes pensées. Evidemment, lorsque l'on veut voler des roues de voiture, on commence toujours par l'écrou de sécurité, c'est le plus facile à retirer...

GD: Oui et ça s'est passé où? Où était votre véhicule... Bla bla bla... Les questions ordinaires...

Madame X: Je ne sais pas trop dire à quand remontent les faits, je m'en suis aperçu ce matin. Ma voiture est toujours enfermée dans mon garage le soir et lorsque je travaille, je suis secrétaire, j'ai toujours un oeil dessus. Elle est sur la place de la mairie, à peine à 10 mètres de moi... Et puis arrêtez avec vos questions, je veux juste déposer plainte, faites votre travail...

Au diable la chartre, la moutarde me monte au nez...

GD: Déjà madame vous allez commencer par vous calmer car ici ce n'est pas le bureau des objets trouvés... Cependant, j'accèderais à votre requête si elle est motivée, après examen de votre véhicule...

Face à la voiture de la plaignante, nous sommes début novembre dans les Vosges...

GD: Je constate que votre véhicule est équipé de pneus "hiver", qui les a montés et quand?

Madame X: Ben, euhhh... C'est PEUG... Ca remonte à trois jours...

GD: Alors rien d'anormal, je vous conseille d'aller revoir votre mécanicien préféré et de lui demander de vous fournir un nouvel écrou de sécurité. Dans la précipitation ou par négligence, le "technicien" a surement oublié de resserer cet élément soit disant volé...

Madame X: Ah oui, vous avez sans doute raison, je vais aller les revoir et leur dire que je reviendrai déposer plainte. Je suis sûr que c'est le mécanicien, il a gardé l'écrou pour avoir le modèle et il va ensuite revenir chez moi avec l'adresse mentionnée sur ma facture. Il va me voler mes roues...

Epilogue... A quoi bon aller voir la gendarmerie, cette personne pourrait directement intégrer nos rangs sans formation!!! Quel don...

Ah ce bon département des Vosges, la verdure, ses villages pittoresques, sa population et ses chaudes soirées d'été...

Nos deux PAM du soir sont les deux "chats noirs" de la brigade... Ca promet...
La nuit est déjà bien entamée lorsque le téléphone sonne... Engagement par le COG à la demande du CODIS. Il s'agit d'un incendie de véhicule léger sur la voie publique.

Arrivée sur les lieux, les sapeurs pompiers ont le sourire jusqu'aux oreilles, pas d'odeur de fumée, pas de véhicule calciné... Le matériel n'est même pas mis en batterie.
Que se passe t il?

Contact pris avec le propriétaire, voilà ses explications...

Monsieur X: Ben euhhh... Excusez moi, c'est une erreur... En fait il fait chaud ce soir, je me suis couché avec la fenêtre grande ouverte, les volets fermés. Soudainement, je me suis réveillé attiré par une odeur de fumée traversant les lattes de l'huisserie... J'ai immédiatement appelé les pompiers car je pensais que c'était mon véhicule stationné juste en bas de ma fenêtre qui prenait feu...

Accompagné du propriétaire tremblant et gêné de son appel, le véhicule est examiné...

A l'approche, il s'avère qu'une légère odeur acre se dégage de l'habitacle par la vitre avant entrouverte, coté conducteur; il n'y a pas de fumée qui se dégage de l'intérieur.
L'ouverture de la porte et le premier coup d'oeil ne permettent pas de constater de dégâts sur les garnitures, sièges et banquettes...

Soudain, une des enquêteurs est attiré par un portefeuille sur la console centrale, à proximité immédiate du cendrier...

BINGO!!!!!!!!!!!! En fait l'objet présente une légère dégradation, un mégot se trouve à proximité...

En fait, cette cigarette mal éteinte, en contact avec le portefeuille était à l'origine de "L'INCENDIE de VEHICULE LEGER SUR LA VOIE PUBLIQUE."





samedi, août 16, 2003

L’explosion.

Brigade de B, encore et toujours. Sur appel d’un particulier au COG, nos PAM se transportent chez un particulier qui dit avoir été réveillé la nuit par un bruit tel une explosion.
Arrivés sur place, nos deux PAM prennent la température, la version des faits est similaire, une explosion… Rien de particulier n'est remarqué en arrivant, cependant un autre voisin est sur site, il dit avoir été réveillé par le fait que sa maison ait tremblé.
Les minutes passent, rien de visible, nos deux gendarmes recherchent l’origine de ce bruit d’explosion et de tremblement. Lorsque soudainement…
Ils entrent dans une grange et constatent les faits qui sont à l’origine de l’alerte…

Il s’agit tout simplement d’une pile de bois de chauffage stockée dans une grange qui s’est effondrée…

Et si le tremblement de terre des Vosges n’était qu’une affabulation ? Tout compte fait, les forêts vosgiennes laissent apparaître de nombreuses grumes en stock… Peut être aussi à l’origine de la secousse sismique ?

Ah la campagne vosgienne…

Brigade de B, un individu lambda, la cinquantaine se présente à notre unité, il souhaite déposer plainte contre son voisin pour des nuisances sonores.
GIE : Oui monsieur, je vous écoute, de quoi s’agit il ?
X : Eh bien, en fait, mon voisin, dont le terrain est mitoyen au mien, possède trois coqs… Je n’en peux plus et ma femme est sous anti-dépresseurs. Tous les matins, à 04h30, les coqs se mettent à chanter… C’est inadmissible, à 06h00, passe encore, mais à cette heure !!!
GIE : Que voulez vous que je vous dise, ici c’est la campagne, des animaux il en existe des milliers et vous ne pouvez pas les empêcher de vivre…
X : Peut être, mais j’ai chronométré, ils chantent tous les jours à partir de 04h30, ça dure 32 secondes à chaque fois et avec un espacement de 8 minutes…
GIE, Eh bien dans ce cas monsieur il faut habiter au fin fond d’une forêt…
X : Je sais, mais figurez vous que j’ai déjà essayé, mais j’ai été obligé de renoncer, les grenouilles croissaient à longueur de journée !!!

Sans commentaires… Tout simplement mort de rire

Le vol de portable…

Poursuite d’enquête issue d’une brigade d’une autre compagnie de GD. Il s’agit d’un téléphone portable dérobé dans un véhicule de société stationné sur la voie publique…

Renseignements sur la ligne concernée, numéro d’abonné : 01.23.45.67.89.

Audition de la victime…
Question : avez-vous un numéro de téléphone auquel on peut vous joindre ?
Réponse : oui, le 01.23.45.67.89…

Euhhhh… Mis à part le fait d’être sans doute parfois un peu demeuré, je me demande bien comment on peut faire pour joindre la victime sur le numéro d’un portable volé !!!

samedi, juin 21, 2003

Sans aucune ironie envers les anciens…
Surveillance générale nocturne, 01h00/04h00… No comment sur la brigade…
Un jeune mono galon accompagne un de ces anciens, vous savez, ceux qui ressemblent au CRUCHOT moyen avec le képi à la renverse, les cheveux collés à la gomina, les lunettes modèle 1960…
« GD X » : Oh ben oui, on va aller vérifier si monsieur X a changé ses pneus de voiture, il a ramassé un lochon hier matin, je ne lui ai pas fait d’immobilisation de véhicule, l’Adjudant était pas content. Dans ma procédure avec les autres infractions, j'ai pas mis si j’avais vérifié que l’infraction avait cessée…
« GD mono galon » : Bon, t’es gentil R. mais tes conneries tu les feras un autre soir, y’a de la lumière chez lui, la place ou est garée son véhicule n’est pas éclairée, et je ne tiens pas à ramasser un coup de fusil moi !!! lol
« GD X » : Ah ben tu veux pas venir avec moi, t’aimes pas faire de la police route en pleine nuit à 03h30 du matin…
« GD mono galon » : N’importe quoi, fais ce que tu veux, moi lorsque je verbalise au moins, je le fait en face du contrevenant et je ne relève pas d’infractions bidon en pleine nuit et ne les appose encore moins sur le pare brise en l’absence du proprio… No comment…
« GD X » : Bon ben je vais y aller tout seul alors…
Nos deux compères sont stationnés à 75 mètres du véhicule sujet des inquiétudes du plus ancien… Soudainement. : « Oh ben oui, je vais laisser mon képi ici pour pas qu’on me reconnaisse, je vais prendre la tite lampe juste pour voir les pneus… »
Mort de rire, voilà notre gaillard qui part en direction du véhicule le tout après avoir fermé tout doucement la porte du véhicule et pris un spot digne du phare d’ALEXANDRIE, pouvant éclairer à 200 mètres…
Consciencieux, le mono galon descend du véhicule et observe notre ancien s’approcher de la voiture, la nuit est noire, il a du mal à distinguer son collègue !!! Lorsque….
POUF, le miracle, une source lumineuse, telle l’intensité qui éclaire tout un stalag en cas d’alerte éclaire toute la place pendant 10 secondes, on se serait cru en plein jour !!!
L’ancien revient :
« Ah ben je crois qu’il m’a pas vu hein, la lumière est toujours allumée chez monsieur X mais il n’est pas sorti… »

Arfffffffff, quelle technique d’approche et d’intervention, digne du GIGN!!! Un exemple à suivre !!!!

Quand la mémoire fait défaut…
Brigade de B., encore et toujours. Chargé d’accueil, dimanche après midi hyper calme. Arfffff, c’est bientôt la pleine lune, mort de rire, mon collègue n’est pas là, sinon il aurait encore dit que certains allaient sévir à cause de la lune montante !!! lol
Si j’avais su, j’aurais évité de rire !!! 17h50, le téléphone sonne…
« X » : Bonjour monsieur le gendarme, est ce que vous pouvez venir tout de suite chez moi ? J’ai été victime d’un cambriolage…
« GIE » : Bonjour monsieur, calmez vous et expliquez moi tout bla bla bla….
« X » : Pour tout vous dire, je dormais dans mon canapé lorsque je me suis réveillé, je voulais aller me coucher… Déjà une chose n’allait pas, les lunettes qui étaient sur mon buffet ne sont pas les miennes, je ne vois rien du tout avec… Ensuite, je suis monté dans ma chambre et plus de matelas…
« GIE » : Euh (mort de rire)… Quel âge avez-vous monsieur ?
« X » : 78 ans… On m’a volé c’est sur…
« GIE » : Y a-t-il des personnes qui sont passées chez vous aujourd’hui ou ces derniers jours ? De la famille, des amis ?
« X » : Non personne, je vis seul, je suis veuf… Je reviens d’un séjour à l’hôpital…
« GIE » : Ah bon ? Et depuis quand êtes vous revenu ? Pourquoi avez-vous été hospitalisé ? Combien de temps êtes vous resté à l’hôpital ?
« X » : Ben je ne sais plus rien, je me suis juste réveillé dans le canapé… Mes lunettes…. Il n’y avait plus mon matelas… »
« GIE » : Un des accès à votre habitation a-t-il été forcé ? Vous manque t-il autre chose ?
« X » : Non, rien je vous dis, juste que la personne qui m’a volé a laissé ses lunettes, a pris les miennes…

Eh oui, la pleine lune...Sans croyance particulière, je vais commencer à y réfléchir ici au pays de La Vôge…

jeudi, avril 17, 2003

Les cas sociaux encore et toujours…

Brigade de B, je suis encore une fois à ma plus grande joie chargé d’accueil… Je sens que je vais encore rire !!!
Eh oui, pas de problème, arrive 18h00, je commence à fermer la brigade, eh oui, ici pas trop de boulot alors le planton bascule le téléphone chez lui entre 18 et 19h00.
Et ça commence, 17h59, un femme arrive en pleurs, elle ne sait déjà pas si elle doit déposer plainte contre son mari ou pas !!! lol Ce n’est tout de même pas moi qui vais lui dire oui ou non…
Donc violences par son mari, les époux ont une procédure de divorce en cours. La femme aurait été envoyée dans la porte fenêtre car elle aurait refusé de donner une cocotte minute à son époux !!!! lol

Le pire ? Il est à venir, la femme repart chez elle, son mari n’habite plus avec elle. La victime souhaite réfléchir, la nuit portant conseil car pas de séquelles physiques…
Cinq minutes plus tard, le mari appelle la brigade, je me garde bien de lui dire que sa femme est venue, il risquerait de s’enflammer…
Il me rapporte l’épisode de la cocotte minute et le comble, il avoue avoir « balancé » sa femme dans la porte fenêtre dont la vitre a volé en éclats… Et pour finir il me demande la chose suivante :
« Si ma femme a déposé plainte, même si vous ne voulez pas me le dire, qu’est ce que je dois faire ? »

Mort de rire, sans commentaire, je lui réponds avec humour :
« Eh bien il faut venir à la brigade et vous considérer en garde à vue !!! »

Trêve de plaisanterie, je calme le jeu, une bonne nuit de réflexion et tout devrait rentrer dans l’ordre… Sacré cocotte minute, encore heureux qu’elle ne soit pas devenue une arme par destination !!!

jeudi, avril 10, 2003

Quand les extra terrestres débarquent…

Brigade de B, eh oui, encore une fois !!!

On sonne au portillon, une dame nous dit avoir récupéré un objet étrange dans un champ…

« Je ne sais pas ce que c’est, vous ne voulez pas venir avec moi à la voiture, ça vient de l’espace… Peut être un morceau de navette ? »

Mort de rire, il s’agissait tout simplement d’un ballon sonde du CNES… Pas de quoi paniquer, juste le rapporter à la gendarmerie la plus proche. De plus, il y avait un auto collant rouge avec les instructions en cas de découverte.

mercredi, avril 09, 2003

Le beurre et l’argent du beurre… Lorsque nos anciens ne savent plus quoi inventer…

Brigade de B, encore et toujours. Surveillance générale de nuit, un collègue verbalise un véhicule qui présente un certificat d’assurance qui n’est plus valide depuis novembre 2002…

Ce jour, je suis chargé d’accueil. Madame X se présente…

X- « Bonjour, j’ai été verbalisée cette nuit, j’ai trouvé une contravention sur mon pare brise ce matin, que pouvez vous faire ? »

GIE- « Bonjour Madame, ben… euh !!! lol Je veux bien vous dire comment régler cette infraction au code de la route !!! » Et tiens prenez ça dans les dents…

X- « Si je vous prouve que je suis assurée, vous me la faite sauter cette amende ? »

Gonflée la personne âgée !!!

GIE- « Vous ne voulez pas que je la paie aussi tant que vous y êtes ? »

X- « Ben si c’est comme ça, je vais aller voir la directrice de l’établissement thermal pour qu’elle me délivre un certificat médical prouvant que je suis malade… »

GIE- « Mais bien sûr… Et quel rapport, vous croyez que ça vous dispense d’apposer un certificat d’assurance valide ? »

X- « Euh, ben comme ça.. Autre chose, vous ne pouvez pas me la transformer en amende forfaitaire minorée ? J’ai vu ça sur la contravention… C’est pour quel type d’infraction l’amende minorée ? »

GIE-« Vous vous foutez de moi ou quoi ? J’ai du travail moi, alors vos commentaires vous viendrez les faire demain au Gendarme concerné. Pour les indulgences c'est non, vous nêtes pas dans un bureau social. Maintenant la sortie c’est par là… »

mercredi, avril 02, 2003

La guerre des prénoms…

Brigade de B, encore un appel bidon d‘un particulier… Et dire que certains critiquent souvent les « cas sociaux »…
Preuve en est que toutes les couches sociales sont atteintes… Quand les cadres de la fonction publique s'y mettent...

X- « Bonjour la gendarmerie, je vous appelle pour déposer plainte contre mon voisin. Après en avoir fini avec son chien de race rottweiler qu’il a enfin donné, ce dernier nous nargue avec un petit cochon qui erre dans son jardin… »

GIE- « Oui, et alors, ce n’est pas interdit d’avoir un petit cochon domestique non ? »

X- « Ben si, vous pensez, c’est une honte, je veux déposer plainte contre mes voisins. Savez vous comment se prénomme le petit cochon ? »

GIE- « Non, alors ? »

X- « Mathilde, c’est inadmissible !!! »

Peut être qu’un jour un dirigeant de chez RENAULT viendra me voir pour déposer plainte contre un couple qui aura prénommé sa fille MEGANE !!!

Histoire Suisse…

Brigade de B, je suis en enquête judiciaire à la brigade…
Le téléphone sonne, le chargé d’accueil décroche.

GIE- « Gendarmerie de B, Gendarme F… »

X- « Bonjour, je suis hotelier suisse, j’appelle de Genêve. En fait, j’aurais besoin d’un renseignement, pouvez vous identifier un véhicule français pour moi ? »

GIE- « Comment ? Monsieur, il ne nous est pas possible de communiquer ce renseignement même si nous le connaissions… Expliqueez vous. »

X- « Ben en fait devant mon hotel, il y a une voiture française immatriculée dans le 8. qui est là depuis ce matin, elle me semble louche… »

GIE- « Et pourquoi appelez vous la gendarmerie française monsieur ? »

X- « Ben nous autre en Suisse, nous connaissons bien les départements français, alors j’ai regardé dans un vieil annuaire, la première brigade par ordre alphabétique que je trouvais… »

No comment, ceux là aussi nous ferons rire encore longtemps.

mardi, avril 01, 2003

Les arts martiaux…

Brigade de B, 22h40, le téléphone sonne, je suis PAM (d’intervention pour les non initiés).
Le message « tombe », je l’imprime, nous partons sur un accident de la circulation routière, une voiture au fossé, un véhicule arrivé sur les lieux a donné l’alerte, le conducteur n’est plus sur place…

22h50, nous arrivons sur place, nous recherchons le conducteur et faisons les constatations d’usage, les sapeurs pompiers nettoient la chaussée…
En regardant de plus près, je trouve un NUNCHAKU, soit un fléau d’arme en français !!! lol Je le prends et le montre à mon collègue qui convoquera le propriétaire. Le Gendarme me demande qu’est ce que c’est, je lui explique et lui indique qu’il s’agit d’une arme de 6ème catégorie qu’il lui faudra saisir…

La nuit passe, le propriétaire se présente… Audition par le collègue, il parle du fameux fléau, dit NUNCHAKU…

« Vous me présentez un objet que je reconnais, il s’agit d’un « MOUCHE A COUP » qui m’appartient… »

Aïe, aïe, aïe, le conflit des générations, ces anciens nous font souvent rire…

vendredi, mars 14, 2003

QI vraiment moyen…

Brigade de B. Enquête pour coups et blessures sur un tiers, je dois entendre une personne sur ce qu’elle aurait été témoin de l’incident alors qu’il n’y en avait pas. Enfin, ça, c’est une autre histoire… Il est vrai qu’il faut au moins être BAC+72 pour savoir lire un PV de synthèse et trois auditions pour comprendre qu’il n’y a pas de témoins…
Revenons en à notre fameux « témoin ».

GIE- « Alors monsieur S, dans quel état, la victime est elle arrivée à votre domicile ? »

S- « Ben il avait l’air mal en point, il tremblait mais rien de visible niveau physique. Il m’a dit qu’il avait été victime d’une agression physique de la part de monsieur G. Comme il disait que ça n’allait pas bien, je lui ai demandé s’il voulait un sucre… »

No comment, n’oubliez pas que c’est le premier acte lors de secours sur une personne physiquement agressée, demandez lui si elle veut un sucre… Pour ma part, j’en parlerai au pompier pour que ça figure au stage AFPS !!!

jeudi, février 27, 2003

Quand le COG se remet de sa dure nuit...

05h30 du mat, je pars au boulot, sur l'itinéraire, je trouve à ma grande surprise un cheval au milieu de la chaussée dans un petit village... Ce dernier semble affolé et traverse le village en courant...

Je tente de l’attraper mais rien à faire. Personne dans le village, je décide d’appeler le COG à partir de mon téléphone portable…

EG- "Bonjour, je suis dans le village de BOITRON, rue principale, il y a un cheval affolé qui risque de causer un accident. BOITRON, j’épelle : Bravo Oscar India Tango Roméo Oscar India November.
J’ai tenté de l’attraper mais rien à faire et personne aux alentours…
Je reste sur place en attendant pour faire ralentir les véhicules. Mon numéro de portable est le 06-… Mon nom est EG ."

GIE- "Ok, c’est pas un problème on va envoyer une patrouille et prévenir le maire du village… Alors le village c’est BOITRON, j’épelle : B comme Bouteille…"

No comment, mieux vaut en rire, opérateur du COG sympa tout de même et un chef de quart sans doute mort de rire !!!

jeudi, février 20, 2003

Nouvelle infraction au code de la route…

Brigade de B, pour une fois, je ne suis pas chargé d’accueil ! ! ! ;o))

Le téléphone sonne, un collègue répond et branche le haut-parleur. Monsieur X désire passer à la brigade pour déposer une plainte contre monsieur Y…

GIE- «Et pourquoi voulez vous déposer plainte ? »

X- « Ben en fait, je marchais dans la rue et monsieur Y à ouvert sa fenêtre qui donne sur le trottoir il m’a dit que je marchais trop vite… »

GIE- ( La communication venait d’un portable et était assez médiocre…) Comment, monsieur Y a dit que vous rouliez trop vite dans la rue devant chez lui ? »

X- «Non, il a dit que je marchais trop vite. »

GIE- «Mais bien sur, et alors ? »

X- « Ben c’est une insulte, et c’est de la diffamation… Je veux déposer plainte...»

No comment… Mis à part que le nouveau « EUROLASER » pourrait être mis en place sur les trottoirs, je suis sur qu’il y a de la contravention dans l’air… A surveiller de près…

Quand la barrière de la langue s’y met…

1993, j’étais encore jeune chef de chantier génie civil et pas encore gendarme…

Département de la Seine Saint Denis, construction d’ouvrages d’art sur l’autoroute A86.

GDGE- « Au fait M, tu vas prendre la camionnette et tu vas aller chez A pour acheter une liste d’outils, je te fais un bon de commande dans cinq minutes. »

M- « Oui chef, si tu veux… »

Le bon de commande en main, mon gaillard part avec le véhicule, nous sommes en été, il fait assez chaud…

Sur le trajet, M voit un feu passer au rouge, très à cheval sur le code de la route, il freine et s’immobilise devant la signalisation verticale.

Arrive derrière la camionnette, deux gendarmes de la BMo de X qui constate qu’un des feux « STOP » est grillé. Dans un élan de gentillesse, les deux motards se portent à hauteur de la porte avant coté conducteur. Un des gendarmes frappe à la vitre…

M descend tourne la manivelle…

BMo- « Bonjour, avez vous vu que vous n’avez pas D’FEU ? »

X- « Si si monsieur attendez… »

Et le top arrive, mon gaillard cherche quelque chose dans ses poches de pantalon… Quelques secondes plus tard, Il en sort un briquet qu’il allume juste devant le nez du gendarme…

BMo- « Vous vous moquez de moi ou quoi ? Rangez-vous sur le bas coté et présentez-moi les papiers afférents à la conduite et la mise en circulation du véhicule. »

KESAKO ?

X- « Je ne comprends pas, vous m’avez demandé si je n’avais pas D’FEU (du feu)… »

Et pour finir sur une "boulette" de plus, M n’avait pas son permis de conduire ni les papiers demandés… Donc escortés des deux motards, il est revenu au chantier…
Pas mal, non ? D’ordinaire les motards sont réservés aux convois exceptionnels dans notre profession…

samedi, février 15, 2003

Quand le public se fait des nœuds au cerveau…

Chargé d’accueil du jour, brigade de B.

Une voiture se gare devant la brigade, elle est à peine à 10 m de moi. Un homme seul est au volant, il prend son portable et passe un appel… Je regarde la scène, muet, je me demande bien pourquoi cet automobiliste est arrêté devant l’unité.

Pour mémoire, la brigade est en travaux, il n’y a plus de grillage, le portillon visiteur est même grand ouvert…

Deux minutes plus tard, appel du COG.

COG- « Salut, c’est le COG. On vient de recevoir un appel d’un gars qui est devant chez vous et qui prétend que tout est fermé, même le portail et qu’il y a une affiche qui stipule de faire le 17. Il prétend avoir sonné et que personne ne lui a répondu. »

BT- « Salut, qu’est ce que c’est que cette conn…, le gars est devant moi, il est arrivé il n’y a pas cinq minutes, il n’est même pas descendu de sa voiture… Enfin, bref, merci, je vais voir… »

Je sors et vois l’homme qui descend de sa voiture tremblant de peur…

BT- « C’est vous qui avez fait le 17 à partir de votre portable ? »

X- « Euh, oui, je crois que j’ai fait une bêtise non ? »

L’homme me suit jusqu’à la brigade et rentre…

BT- « Comment êtes vous entré ? »

X- « Ben, par le portillon… »

BT- « Avez vous sonné ? Vous a t on répondu ? »

X- « Euh, non, le portillon est ouvert, j’ai suivi… »

BT- « Je ne pense pas moi, vous avez même dit au COG qu’il est fermé… Alors retournez là bas, devant le portillon fermé et sonnez, je vais vous répondre et ouvrir… »

X- « Euh, comment ? »

BT- « Vous avez très bien compris, le portillon est paraît il fermé alors ressortez, sonnez et je vous répondrai… »

X- « Excusez moi Gendarme… »

Et là « mort de rire », l’individu ressort et se dirige vers le portel et appui sur le bouton d’appel…

X- « Bonjour monsieur, c’est monsieur X, je voudrais porter plainte… »

No comment… Pour une fois, qu’il y a des gens bêtes et disciplinés… Sans rancunes.

vendredi, février 07, 2003

Encore une bonne question trouvée sur un forum...

-----"Petite question, est ce que les tatouages sont admis? Je suis une fille et j'en ai un dans le bas du dos au milieu, merci de me répondre."-----

Encore quelques années et en ça sera chose courante ansi que les piercings... Le tout accompagnée de la superbe "épée"!!!
Euh, monsieur, je peux l'avoir dans le nez le piercing?

jeudi, février 06, 2003

Vu sur un forum!!!

-----"Je voudrais savoir si les sous-officiers ont une épée dans leur uniforme ou est ce que c'est réservé uniquement aux officiers?"-----

Bonne idée, je crois que je vais troquer mon MAS G1 contre une "épée", pas mal avec la nouvelle tenue intervention non? D'ailleurs, les véhicules étant trop chers, on parle même de revenir aux chevaux. Pour ces messieurs de la BMo qui ont de lointaines orgines avec la cavalerie, en selle!!!

mercredi, février 05, 2003

Sans déconner, j’aurais tout vu !!!

Aujourd’hui après midi sympa, surveillance générale, sur notre circonscription, nous avons le temps de rechercher le renseignement et dialoguer avec la population et cette nature enneigée, le top… Quelques petits arrêts et contrôles police route, les contrevenants sont rares, plus de la prévention avec la météo actuelle.

, Commune de B, nous nous arrêtons derrière une ZX, le GAV qui est avec moi me dit : «mort de rire tu vas voir qu’elle va démarrer le feu encore rouge… »

Il ne croyait pas si bien dire, le véhicule se met en branle… Nous le suivons et l’interceptons deux kilomètres plus loin.

GIE- « Bonjour madame M , gendarmerie nationale, contrôle police route veuillez couper le contact et serrer le frein à main et nous présenter les documents afférents à la conduite et la mise en circulation de votre véhicule… »

M- « Bonjour monsieur le gendarme, je sais j’ai démarré avant que le feu ne passe au vert… »

GIE- « En effet, c’est une infraction au code de la route que je vais devoir vous relever… »

M- « Pour tout vous dire, j’ai bien vu qu’il y avait une flèche clignotante pour aller sur le parking à droite, je voulais y aller et puis lorsque j’ai vu que vous étiez derrière je suis allée tout droit… »

GIE- « Et pourquoi avez-vous démarré le feu étant encore rouge ? »

M- « Je ne sais pas… »

Même plus besoin de chercher !!! L’infraction se commet juste où il faut quand il faut…

jeudi, janvier 30, 2003

L'alambic...

Brigade de B, encore chargé d'accueil, un homme (X) se présente il veut déposer plainte contre son beau frère...

X- "En fait j'ai prêté un alambic à mon beau frère A qui habite L, ça fait pas mal de temps que je lui demande de me le rendre mais il ne veut pas... Je ne sais pas s'il l'a perdu ou qu'il a été volé ou encore donné..."

GIE- "Et êtes vous allé voir chez lui, il ressemble à quoi cet alambic, vous avez un numéro, une photo ou tout simplement décrivez-le moi?"

X- "Ben... Je ne sais plus bien ça fait bien longtemps..."

GIE- "Et c'est quoi bien longtemps, quand l'avez vous vu pour la dernière fois cet alambic?"

X- "Oh la!!!"

GIE- "Mais encore? Un mois, deux?"

X- "Euh... Ben peut être 15 ans voir 20..."

GIE- "Et c'est maintenant que vous venez?"

X- "Ben oui, j'ai mis tout ce temps pour me décider à déposer plainte..."

Dépôt de plainte, la suite...

Un habitant de B se présente à notre unité...

"Bonjour monsieur le gendarme, je viens déposer plainte, je vous explique...
Figurez vous que ma chienne de race pure est enceinte...
Mais ce n'est pas le problème, il y a eu viol perpétré par le corniaud de mon voisin!!!
Vous ne vous rendez pas compte, ça va faire des bâtards et ma chienne n'est plus vierge,elle a été violée..."

Dépôt de plainte...

Brigade de B, une dame se présente, elle est reçue par un gendarme, elle souhaite déposer plainte... Récit.

"Je vais vous expliquer, pour le repas de Noël, j'ai fait cuire des gambas, mais commes elles étaient trop chaudes, l'idée m'est venue de les mettre à refroidir sur le bord de la fenêtre... Soudain, j'entends un bruit, je me retourne et vois le chat de mon voisin s'enfuir avec la dernière gambas!!! Je suis allé voir mon voisin, il ne veut rien savoir, je veux porter plainte contre son chat..."

Technologie, quand tu nous tiens...

Message posté sur un forum par un jeune qui a passé les tests sous officier de gendarmerie ou GAV.

"Existe-t-il un site ou un numéro de téléphone ou l'on peut connaître ses résultats de tests gendarmerie?"

Au fait vous ne connaissez pas la dernière? Binetôt les tests directement en chat avec actualisation des résultats en direct live. De plus un superbe cyber diplôme vous sera délivré...

Consultation médicale…

Nous sommes au mois de février, camp « infanterie » quelque part en FRANCE.
Nous retrouvons nos petits élèves gendarmes en pleine formation militaire toutes armes en vue d’en faire des « seigneurs de la guerre ».

Mission, reconnaître un axe donné et rechercher tout renseignement sur la présence éventuelle d’un adversaire sans doute hostile…

Progression, RAS. Observation, appui, couverture, dépassement de l’objectif, l’élément de pointe tombe en garde face à la direction dangereuse, l’élément de fouille peut intervenir sur une petite zone de campement…

Au détour d’une petite piste, des sacs à dos militaires… Observation méthodique, mais patatra, un des sacs est soulevé, une grenade d’exercice à plâtre se trouve dessous, cette dernière explose…

Aie, une fille du binôme de fouille se plaint de sifflements aux oreilles, sans doute passager mais examen souhaité tout de même…

Urgences de l’hôpital de U, le dossier médical de la victime est consulté, une petite perte auditive est signalée suite à un incident civil il y a quelques années…
Audiogramme… Verdict :

IMPECCABLE, aucune perte constatée !!!

Un grand merci au poseur de piège, peut être un bouchon de cire ? Ou alors un nouveau traitement médical à la pointe de la technologie ?

Pas facile tous les jours le parlé auvergnat.

Où et comment placer les fameux « Y » ou « ZY » ? Démonstration…

Toujours au sein de notre fameuse école de sous officiers de gendarmerie…
Une petite retenue pédagogique pour le week-end, histoire de réviser pour nos examens.

Ci-après ce qu’il fallait comprendre …

« Il va falloir que vous vous mettiez au travail afin d’avoir de bons résultats… »

Traduction ou plutôt tentative de transcription en auvergnat…

Essai n°01 : « Va falloir que vous « ZY » mettez au travail… »

Essai n°02 : « Faudra vous « ZY » mettiez « ZY » au travail… »
Mince ça ne marche toujours pas il y a un « hic »…

Essais n°03 : « Faudra que vous « ZY » mettiez… »
Ah, ça va un peux mieux mais le sens de la pensée n’est toujours pas au rendez vous…

Essai n°04, ouf sauvé par le gong !!! « Merd.. , vous allez voir que ça ne vas pas encore « Y » aller comme « Y » faut… Il faudra que vous vous « ZY » mettiez, au travail en vue d’obtenir de bons résultats à vos examens. »

Sans rancunes envers les gens de cette belle région ;o))

Une des écoles de formation de sous officiers de gendarmerie de FRANCE…

Pas mal le cours aujourd’hui, instruction sur le cinémomètre et sa mise en œuvre.

L’instructeur est un bon vivant mais est aussi très compétent, une certaine dose d’humour l’anime. Son patronyme ne le laisse pas deviner mais c’est un pur produit auvergnat donc avec l’accent impossible à décrire sans la parole… Pour info, dans cette région certains ont tendance à rajouter des « Y » un peu partout dans les phrases, prononcer « ZY » ou « Y », c’est selon…

INSTRUCTEUR- « Bon, aujourd’hui je vais vous « ZY » montrer le cinémomètre « MES.. 2… » (il s’agit d’un radar sur trépied). Nous allons « Y » regarder de plus près et ensuite après une partie théorique, je vais vous « ZY » laisser mettre en œuvre comme dans un réel poste de contrôle vitesse… »

Les minutes passent, nous suivons le cours avec intérêt, puis ne restant plus qu’une demi-heure d’instruction il faut vite aller pratiquer à l’extérieur…

INSTRUCTEUR- « Bon, S branchez « ZY » le câble sur l’appareil et ensuite il faut « Y » mettre la batterie à l’autre bout… »

L’élève exécute…

L’instructeur un peu stressé par le peu de temps qu’il reste tente de visser le cinémomètre sur l’embase du trépied, mais dur dur… les secondes passent et soudainement, n’arrivant pas à mettre la vis dans l’orifice…

INSTRUCTEUR- «Bon dieu, s’il « ZY » avait eu du poil autour ça ferait longtemps que ça « Y » serait ! ! ! »

Je vous laisse imaginer la crise de fou rire de tous les élèves…

INSTRUCTEUR- «Ah, ça « Y » est, maintenant que je vous « ZY » ai dit ça, ça va encore « Y » faire le tour de toute l’école, mer.. »

Compagnie de E, les GAV sont en instruction et préparation au concours sous officier de gendarmerie.
Test de culture générale, une question parmi tant d’autres…

« Quel arbre porte le fruit nommé «coing »? »

Réponse de S : « le coinguier ».

Annotation avec humour du correcteur : « Peut être s’agit-il d’un arbre ne poussant que dans le canton reculé de B ? »

L’erreur est humaine, il est vrai que cet arbre est peu courant, pour info il aurait fallu répondre « cognassier ».

Les dépanneurs de l'impossible...

Brigade de L, appel téléphonique, un petit avion de tourisme en difficulté a été obligé de se poser en catastrophe dans une parcelle de vigne...
Heureusement, juste des dégâts matériels, les occupants sont justes choqués par cette aventure peu courante...

Arrivée sur les lieux de la patrouille, constatations d'usages et j'en passe.

Bon, maintenant il faut évacuer l'"engin", appel au garagiste dépanneur habituel...

GIE- "Allo X, c'est la GIE de L?"

Garagiste- "Oui, Y, vous avez besoin de moi?"

GIE- "Oui, mais il te faut prendre un maximum de sangles, car aujourd'hui c'est un peu particulier... C'est un avion à charger, nous sommes à C"

Garagiste- "Vous rigolez ou quoi, c'est pas un porte avion mon camion... Et comment je vais le ramener au garage avec les ailes?"

GIE- "Pas de problème de gabarit, elles sont détachées..."

Ce jour là, les collègues auraient pu faire la photo insolite de l'année, mais je ne sais pas si elle existe... Quoi de plus rare qu'un "coucou" sur un porte voiture avec écrit en gros sur les portières "DEPANNAGE AUTO..."
A noter que pour une curisoité locale ce n'était pas mal, un avion de tourisme gisant au milieu des autre véhicules accidentés à la "casse".

Quand le froid a une influence sur les cellules nerveuses...

Deux gendarmes d'une BMo convoquent une personne pour audition à la brigade de X, ils arrivent devant le portail, leur "client" est déjà là, mais personne à l'accueil.
Je suis en rédaction procédures, mon collègue est chargé d'accueil (brigade de B. Un appel radio, le GAV répond...

BMo- "Salut, c'est la BMo de E, je devais entendre quelqu'un à X mais personne (la brigade n'est pas d'astreinte, les appels téléphoniques sont renvoyés chez nous à la brigade de B), est ce qu'il y a quelqu'un chez vous?"

GAV de B- "Euh, ben oui... Vous pouvez passer."

BMo- "Ok, mais c'est sur y'a bien quelqu'un chez vous, qu'on ne fasse pas le déplacement pour rien?"

GAV de B- "Oui, il y a au moins moi!!!"

No comment, savez vous qu'en GIE nous avons même des répondeurs à reconnaissance vocale? Ils marchent tellement bien, qu'on ne sait même plus faire la déifférence entre la machine et un être humain!!!

mercredi, janvier 29, 2003

Quand la gendarmerie se transforme en agence FRANCE TELECOM et HOT LINE...

Je suis encore une fois chargé d'accueil à la brigade de B, 18h00, le téléphone sonne... Encore un cas social, l'individu à l'air un peu demeuré...

X- "Bonjour monsieur, voilà, je vous appelle avec une carte de la cabine de B, je n'ai plus que 2 unités et j'aimerais parler à mes amis qui sont à X."

GIE- "Oui, et alors, vous achetez une nouvelle carte et le tour est joué non?"

X- "Ben non, je n'ai plus d'argent, mais j'ai un MOBICARTE, mais plus de sous dessus... Alors si je vous donne le numéro de mes amis est ce que vous pouvez les appeler et leur donner mon numéro de portable, je serai au café "..."?

GIE- "Vous rigolez où quoi, vous croyez que je n'ai que ça à faire que de faire standardiste?"

Sans doute ayant eu peur, l'individu me dit merci et raccroche...

5 minutes plus tard, nouvel appel, toujours le même individu...

X- "Merci monsieur le gendarme, mes amis m'ont laissé un SMS mais je ne sais pas comment le lire... Est ce que vous pouvez me dire comment faire, j'ai un NOK.. 3330, il est bleu. Sinon si vous ne savez pas, ce n'est pas grave, rappelez mes amis et dites leur de m'appeler au café, ils connaissent bien la patronne..."

GIE- "Maintenant ça suffit, encore un appel de ce genre et c'est clair, si je vous trouve sur la voie publique l'Ivresse Publique et Manisfeste sera surement relevée et là plus besoin de m'appeler, j'aurais une bonne chambre à vous proposer pour la nuit..."

Quand la gendarmerie se transforme en service des objets trouvés...

Brigade de B...

Je suis planton, euh... pardon chargé d'accueil, parait qu'il faut employer ce terme maintenant...

Le portel sonne, rapide coup d'oeil, j'ouvre, il s'agit d'une dame, environ la trentaine, elle est accompagnée de son fils de trois ans environ...

X- "Bonjour monsieur."

GIE- "Bonjour madame, en quoi puis je vous être utile?"

X- "Juste une question, vous aurait on rapporté un petit nounours blanc d'environ 20cm? Nous l'avons perdu aujourd'hui près de l'hotel de ville..."

GIE- "Euh... Je ne pense pas, attendez voir je vais regarder si une fiche de recherche n'est pas tombée!!!"

X- "Ben ce n'est pas grave, excusez moi de vous avoir dérangé... Au revoir."

A cette date il faut parler de brigade de proximité au contact et service permanent de la poulation... Je crois que le mot est bien passé, certains ont vraiment tout compris... No comment.

Quand on dit que les uniformes ne représentent plus rien...

Brigade territoriale de "L" dans le sud de la FRANCE, je ne suis encore qu'un élève gendarme comme tant d'autres et déjà premier éclats de rire...
Je suis en surveillance générale avec un GAV, nous roulons tranquillement par ce superbe soleil de juillet, RAS, service plaisant agrémenté de contrôles police de la route avec d'autres collègues gendarmes.
Nous décidons de traverser une dernière fois la commune d'une extrémité à l'autre avant notre fin de service, vérifiant commerces et parkings...
Soudainement sur un petit parking à notre gauche, une dame d'environ 60 ans lève les bras au ciel, elle semble nous appeler. Coup d'oeil rapide dans les rétros et nous traversons la nationale, stoppant près de cette personne.
Et, là, quelle ne fut pas notre surprise!!!

X- "S'il vous plait messieurs, j'ai un renseignement à vous demander..."

GIE- "Oui, mais encore?"

X- "Je dois envoyer une carte postale au LUXEMBOURG, et j'aimerais savoir si un timbre comme celui-ci suffit..."

GIE- 'Euh... Je crois que vous vous trompez madame, sur nos tenues il n'est pas écrit LA POSTE..."

X- "Excusez moi, vous savez, à mon âge, les uniformes et moi ça fait deux... Au revoir et merci tout de même."

Normal non? Tous les uniformes se ressemblent, paraît-il même que LA POSTE dispose de véhicules bleus avec des rampes de gyrophares...